Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog d'infos, reportages et interviews ouvert individuellement aux jeunes, 13 à 18 ans, ou collectivement aux classes pour écrire des articles commentés par des étudiants de l'EPJT Ecole Publique de Journalisme de Tours. Inscription libre et gratuite avec carte reporter remise après publication des premiers articles. Charte reporters et fiches conseils ci-dessous sur onglet «Pages». Ce blog a été créé en 2015 par la M.F.R. de Bourgueil (37) qui est un Centre de formation par alternance pour jeunes et adultes. Pour recevoir la newsletter mensuelle des reporters, cliquez sur «S’abonner» et pour vos questions sur "Contact"

11 Feb

Interview : participant de la COP21.

Publié par Floriane B. 16 ans Ligré  - Catégories :  #interview, #COP21, #développement, #planète, #actu

INTERVIEW

Monsieur BARANGER Benoît est adjoint durable de 141 communes aux alentours de Bourgueil et président du parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine. Le 10 décembre, il a participé à la COP 21. L'occasion de faire le point sur le développement durable en Touraine.

Êtes-vous intéressez par l'événement COP21 ?

Oui c'est important pour moi en tant d'adjoint durable et président du parc Loire-Anjou-Touraine, d’ailleurs j'y ai le 10 décembre.

Vous attendez quelles réponses par rapport à la COP21 ?

Je voudrais qu'ils trouvent un accord pour contenir l'évolution, ne pas augmenter de 2°c max et surtout qu'ils soient tous contraignants, c'est-à-dire qu'ils tiennent leurs engagements.

Êtes-vous rassurez que plusieurs présidents viennent à l’événement ?

Il y aura 150 chefs d'état alors oui je suis rassuré, grâce à cet événement je pense que tout le monde aura conscience que ce sujet est très important.

Quelles actions souhaitez-vous de mettre en place concernant le développement durable ?

J'ai pleins d'idées en tête, déjà il faudrait travailler en circuit court par exemple dans les cantines, nous savons pas d'où proviennent les aliments, ils ne sont pas tous d'origine française. Alors on va devoir trouver un moyen de nourrir les enfants ou même tout le monde avec des produits qui sont fait dans la région à moins de 60km de la structure. Il faudrait faire aussi des économies d'énergie en mettant des panneaux solaires, mettre de l'isolant et des chaudières dans les nouveaux bâtiments en construction. Et surtout je voudrais que l'on protège notre patrimoine, toutes les architectures, la Loire qui fait partie du patrimoine mondial de l'UNESCO. Et garder les savoirs faire de nos ancêtres par exemple les tailleurs de pierre, c'est un métier qui ne doit surtout pas disparaître, peu de personnes savent manier la roche, grâce à eux nous pouvons restaurer les châteaux, les églises et autres monuments importants.

Dans notre parc nous avons beaucoup d'espèces vivantes, autant les végétaux que les animaux. Et grâce à des biologistes qui ont fait plusieurs études au sein du parc nous avons remarqué un cycle de vie complètement impensable auparavant. Ce sont des petits papillons bleus qui s'appellent plus précisément «Maculinéa azuré du serpolet» qui pondent leurs œufs sur des orchidées, ils grossissent et la pétale ne tient pas le poids. Par terre ils sont ramassés par un élevage de fourmis qu'ils vont les nourrir. Mais à un moment donné ils ne sentent plus la même odeur et doivent partir pour ne pas se faire manger.

Que pensez-vous du réchauffement climatique ?

Alors tout d'abord je ne dirai pas «réchauffement» mais «dérèglement» climatique et c'est toute la planète qui en subit les conséquences et grâce à la COP21 il y a de plus en plus de solidarité dans chaque pays. Il y a de plus en plus de réfugiés climatiques, certains endroits deviennent impossibles à vivre par exemple à cause du volume d'eau qui a augmenté par rapport aux glaciers qui disparaissent, l'Océanie est à 50 cm au bord de l'océan.

Est-ce que le réchauffement climatique vous inquiète ? Pourquoi ?

Oui cela inquiète tout le monde et ça nous cause des problèmes économiques. Par exemple vu qu'il n y a plus de neige, la chaleur assèche nos terres donc nous devons payer l'eau pour que les cultures continuent leur cycle de vie et il y a encore pleins de problèmes à gérer.

Recyclez-vous ?

Oui je recycle, je fais de l'économie circulaire, c'est-à-dire que chaque produit a droit à une deuxième, troisième, centième vie. Ce qui limite fortement la consommation et le gaspillage des matières premières.

Que seriez-vous prêt à faire pour que votre ville soit plus écologique ?

Déjà je voudrais isoler tous les nouveaux bâtiments, réguler les chauffages, promouvoir les vélos, les déplacements à pied, installer des lieux sereins comme des parcs, mieux utiliser les énergies renouvelables (vent, solaire, eau,…), utiliser des éclairages LED qui consomment jusqu'à -50% que les éclairages utilisés comme les lampadaires,… et y a encore pleins d'idées bien sûr.

Comment réagissez-vous quand vous voyer les déchets dans les rues, aux bords des routes de votre ville ?

Je ne suis pas content. Alors je ramasse quelques petits déchets en passant, mais il y en aura toujours autant. Mais ce qui m'agace le plus c'est de voir des dépôts sauvages dans les forêts. Nous pouvons pas les enlever comme ça du jour au lendemain.

Aimerez-vous que votre ville soit une ville comme Amsterdam (bicycles) ?

Cela ne serait possible qu'en milieu rural ou dans les petites villes. Beaucoup d'habitants n'habitent pas à côté de leur travail et sont donc obligés de prendre un véhicule.

Que pensez-vous des nouvelles voitures électriques ? Cela réduit la pollution ?

Les voitures électriques sont bien plus performantes qu'une voiture normale et cela réduit la pollution. Mais nous pouvons utiliser ce genre de véhicule que pour des petits trajets parce qu'il n'y a pas beaucoup de bornes pour la recharger.

Comment voyez-vous l'avenir pour la prochaine génération ?

Je suis optimiste, l'humain est fort et intelligent, il va trouver des solutions et agir.

Avez-vous un message à laisser pour Mr François HOLLANDE et Mme Ségolène ROYAL ?

Je leur souhaite un bon courage et qu'ils réussissent à trouver un accord mondial.

Mr BARANGER je vous remercie vivement pour cette intervention

que vous avez accomplie en ma faveur. Merci infiniment.

FLORIANE B, 16 ans, Ligré.

Bonjour Floriane,

N'hésite pas à réécrire les propos de la personne que tu interviewes. Si la personne fait des phrases longues, tu peux les réécrire. Ou si elle fait une phrase mal construite, tu dois aussi la réécrire. Sinon, fais attention à l'ordre de tes questions. Il faut que tu mettes les plus en rapport avec ton sujet au début. (les questions que souhaitez-vous à Hollande vont à la fin, c'est bien comme tu as fait).

Je ne sais pas si c'est possible, mais si tu as fait l'interview par téléphone, tu pourrais peut-être rappeler ce monsieur pour mettre à jour ton interview. Le journaliste doit toujours livrer l'information la plus à jour possible, or ici la COP 21 est passée depuis plus d'un mois. Ce n'est pas de ta faute mais si tu peux et si tu as le temps, tu peux essayer de mettre ton interview à jour, elle n'en sera que plus intéressante !

Sinon, on nous répète souvent de ne pas poser une question fermée. Une "question fermée", c'est une question qui appelle une réponse en oui/non (une réponse fermée). Cela n'aide pas les personnes interviewées à développer leurs réponses. À la place, il faut poser des questions ouvertes. Par exemple, à la place de "Participez-vous au développement durable ?", demande plutôt : "Quelles actions souhaitez-vous mettre en place concernant le développement durable ?" Mieux encore, tu peux rajouter une information dans ta question. C'est difficile à faire, mais il faut essayer. Par exemple : "Vous êtes adjoint durable de 141 communes aux alentours de Bourgueil et président du parc naturel régional Loire-Anjou-Touraine. Quelles actions souhaitez-vous mettre en place concernant le développement durable ?" Comme ça, tu as une question qui informe déjà le lecteur.

De même, la question "est-ce que la COP 21 vous intéresse ?" est peu utile. On se doute bien que c'est pour lui un événement important. Le fait qu'il y participe est intéressant, tu peux le mettre dans ton chapô au début : "Benoît Béranger est adjoint blablabla... Le 10 décembre, il participera/a participé à la COP 21. L'occasion de faire le point sur le développement durable en Touraine." Et voilà, tu as un chapô qui donne envie de lire et tu ne gardes que les questions qui apportent des informations aux lecteurs.

C'est très intéressant en tout cas, continue comme ça.

Camille, 2e année à l'EPJT

Commenter cet article

À propos

Blog d'infos, reportages et interviews ouvert individuellement aux jeunes, 13 à 18 ans, ou collectivement aux classes pour écrire des articles commentés par des étudiants de l'EPJT Ecole Publique de Journalisme de Tours. Inscription libre et gratuite avec carte reporter remise après publication des premiers articles. Charte reporters et fiches conseils ci-dessous sur onglet «Pages». Ce blog a été créé en 2015 par la M.F.R. de Bourgueil (37) qui est un Centre de formation par alternance pour jeunes et adultes. Pour recevoir la newsletter mensuelle des reporters, cliquez sur «S’abonner» et pour vos questions sur "Contact"