Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog d'infos, reportages et interviews ouvert individuellement aux jeunes, 13 à 18 ans, ou collectivement aux classes pour écrire des articles commentés par des étudiants de l'EPJT Ecole Publique de Journalisme de Tours. Inscription libre et gratuite avec carte reporter remise après publication des premiers articles. Charte reporters et fiches conseils ci-dessous sur onglet «Pages». Ce blog a été créé en 2015 par la M.F.R. de Bourgueil (37) qui est un Centre de formation par alternance pour jeunes et adultes. Pour recevoir la newsletter mensuelle des reporters, cliquez sur «S’abonner» et pour vos questions sur "Contact"

21 Mar

Le Vinci adopte le Japon

Publié par Manon B. 16 ans  - Catégories :  #Loisirs

Photos prise par Manon B.
Photos prise par Manon B.
Photos prise par Manon B.
Photos prise par Manon B.
Photos prise par Manon B.
Photos prise par Manon B.
Photos prise par Manon B.
Photos prise par Manon B.

Photos prise par Manon B.

A l'occasion du 2ème Japan Tours Festival, les Japan Addict, geeks et les fans de mangas se sont donnés rendez-vous le 19, 20 et 21 février au Centre International de Congrès du Vinci, à Tours.

A l'intérieur du Vinci, il y avait des stands débordant de produits de la culture japonaise tels que de la nourriture traditionnelle, comme le takoyaki que sont les boules de pâtes semblables à la pâte à crêpes, contenant des morceaux de poulpes ou encore des goodies qui rassemblent sucreries et des produits dérivés des animes ou jeux vidéos, des accessoires avec ses bijoux fantaisies, katana et des vêtements style rock, steampunk et cosplay.

Il y avait aussi de nombreux ateliers pour tous les goûts des geeks en passant par les accros des mangas, des traditions et de la musique japonaise :

''Le phénomène Light novels'' par les éditions Ofelbe, ''Les coproductions Franco-japonaises'' (Ulysse 31, les cités d'or, Martin Mystère, Tintin...), ''Les héritiers de la générations d'Albator'' avec Alexis Tallone, Frédéric Zolfanelli et Amandine Tagliavani ou encore ''Comment rater son voyage au Japon'' présenté par David Minh-Tra, reporter et réalisateur de ''Japon, qui est-tu ?''.

Toutes ces activités ont ravis les 16 000 visiteurs qui se sont rassemblés dans ce lieu pour partager leur passion et leurs connaissances.

On a pu y croiser grand nombre de cosplayeurs (personnes qui se déguisent en héros de mangas ou jeux vidéos) et de 'free hugeurs'' (des personnes qui mettent une pancarte ''câlins gratuits''). Quelques personnes interrogées ont confié être ici pour l'ambiance très agréable qui régnait au festival, ainsi que le plaisir de partager leur métier comme Guillaume, des éditions Ofelbe et Ototo ainsi que Véronique du stand ''Perlodrink''. D'autres sont venus pour se retrouver entre amis et exprimer leur passion commune pour le Japon comme Thomas cosplayé en Givrali, évolution du pokémon évoli et Maël cosplayé en ''Edward Elric de Fullmetal Alchemist'' ainsi que des ''Free Hugeurs''.

Le Vinci adopte le Japon

Bonjour Manon !

Le fond de ton article est très bien. Le titre est accrocheur (on évite juste en général de mettre des points d'exclamation) et ta première phrase fait office de chapô. Avec un intertitre (peut-être avant « toutes ces activités »), le texte aurait été encore plus aéré. Sur la forme, il faut éviter l'emploi du pronom « je » dans le dernier paragraphe : le journaliste reste en dehors de son article. Et on ne remercie jamais personne dans un article (même si les gens le mériteraient!). Il faut davantage expliquer certaines choses, par exemple préciser qui sont David Minh-Tra, qui est le personnage Givrali, etc. Ca peut paraître évident pour nous, mais il faut toujours imaginer que le lecteur ne connaît rien de ce qu'on raconte.Un autre conseil que je peux donner, c'est de ne pas mettre autant d'exemples à chaque fois que tu veux démontrer quelque chose. Il faut en mettre pour expliciter les choses, mais pas trop sinon les phrases sont trop longues et on perd le fil. Ça force aussi à répéter « comme », « encore », et ça alourdit le style. Un ou deux exemples suffisent. Idem pour les personnes dont tu parles à la fin. C'est bien de donner les avis des gens sur place, c'est une démarche journalistique, mais ils ne doivent pas être mis entre parenthèses parce que les personnes ne sont pas « anecdotiques ». Il ne faut pas non plus associer plusieurs personnes au même avis, les « rassembler », car tout le monde n'a pas exactement la même opinion. Il y a beaucoup d'éléments mis entre parenthèses dans tout l'article, et il faut éviter parce que ce que tu dis fait partie de l'explication, il ne faut pas minimiser son importance, même les exemples peuvent être introduits plutôt par des virgules.

Tu as très bien compris le concept de l'article : donner des informations à illustrer par des exemples, interroger (et pas interviewer – l'interview est un genre spécifique - ) les gens. Il faut juste simplifier le style, le rendre plus léger à lire.

Cyrielle, 1ère année à l'Ecole Publique de Journalisme de Tours

Commenter cet article

À propos

Blog d'infos, reportages et interviews ouvert individuellement aux jeunes, 13 à 18 ans, ou collectivement aux classes pour écrire des articles commentés par des étudiants de l'EPJT Ecole Publique de Journalisme de Tours. Inscription libre et gratuite avec carte reporter remise après publication des premiers articles. Charte reporters et fiches conseils ci-dessous sur onglet «Pages». Ce blog a été créé en 2015 par la M.F.R. de Bourgueil (37) qui est un Centre de formation par alternance pour jeunes et adultes. Pour recevoir la newsletter mensuelle des reporters, cliquez sur «S’abonner» et pour vos questions sur "Contact"