Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog d'infos, reportages et interviews ouvert individuellement aux jeunes, 13 à 18 ans, ou collectivement aux classes pour écrire des articles commentés par des étudiants de l'EPJT Ecole Publique de Journalisme de Tours (carte jeune reporter remise après publication du premier article). Inscription libre et gratuite, charte reporters et fiches conseils ci-dessous sur onglet «Pages». Blog créé en 2015 par la M.F.R. de Bourgueil (37), Centre de formation par alternance pour jeunes et adultes. Il existe un autre blog pour les plus jeunes 8/13 ans www.jeunesreporters8ans13ans.fr . Pour recevoir la newsletter mensuelle reporters, cliquez sur «S’abonner» et pour vos questions sur "Contact"

12 Oct

Interview de Madame RIOCREUX, Sénatrice Maire

Publié par Charles et Pierre élèves de 4ème MFR de Bourgueil.

La sénatrice d'Indre et Loire et présidente de la communauté de communes, Stéphanie Riocreux, s'est rendue au congrès des pompiers pour apporter son soutien à ceux qui bénévolement et professionnellement se mettent aux services des autres.

Pouvez-vous vous présenter ?

Je suis Stéphanie RIOCREUX, Sénatrice d'Indre et Loire, et je suis présidente de la Communauté de Communes du Pays de Bourgueil.

En tant que sénatrice, quel est votre rôle auprès des sapeurs-pompiers volontaires et professionnels ?

Les sénateurs sont élus par les élus, par les maires notamment, et les sénateurs sont aux cotés des collectivités locales ; et les collectivités locales, notamment les communes, contribuent à l'organisation des services du S.D.I.S. (Service départemental d'incendie et de securité) C'est à dire que chaque année, dans la commune, lorsque l'on vote le budget, on vote une participation pour le S.D.I.S. de notre département. En temps que sénatrice, je suis donc très attentive à ce qui se passe avec les sapeurs-pompiers, qu'ils soient volontaires ou professionnels.

Quelle importance accordez-vous à être présente au congrès national des sapeurs-pompiers ?

Pour moi c'est important d'être aux cotés des sapeurs-pompiers, et aussi là, aujourd'hui, aux côtés du ministre de l'Intérieur, puisque l'on parle de sécurité civile et de sécurité pour l'ensemble de nos concitoyens. En tant que sénatrice, je me dois d'être auprès de ceux qui s'engagent. Lorsqu'on est engagé volontaire, on s'engage bénévolement au service des autres, et Il est important en tant qu'élue d'être aux cotés des sapeurs-pompiers volontaires ou professionnels.

Pensez-vous qu'il y ait suffisamment de pompiers en Touraine ?

Il faut et faudra toujours des personnes au service des autres, et c'est de jeunes comme vous dont nous avons besoin

Propos recueillis par Charles et Pierre élèves de 4ème MFR de Bourgueil.

Interview de Madame RIOCREUX, Sénatrice Maire
Interview de Madame RIOCREUX, Sénatrice Maire

Bonjour Charles et Pierre,

Vous avez eu un très bon réflexe en allant interviewer la sénatrice-maire de Benais, à l’occasion du congrès national des sapeurs-pompiers. On voit bien le lien avec l’actualité, c’est pertinent. De plus, on sent que vous avez préparé vos questions, c’est très bien. Ce qui est dommage, c’est qu’il n’y a pas assez de questions dans le rendu. Pour cela deux options : faire une interview sous un format « 3 questions à.. » ou rajouter des questions si vous avez eu le temps de lui en poser plus.

J’ai aussi quelques remarques à faire sur la forme. Il manque ce qu’on appelle un « chapô » à votre interview : une sorte d’introduction qui présente la personne interviewée et le thème. En fait, vous pouvez vous servir de la réponse de la première question et la transformer en phrase de présentation. Il manque aussi un titre, ça ne peut pas être : Interview de Stéphanie Riocreux. Et les autres informations que vous donnez dans votre titre provisoire comme le contexte doivent être dans le chapô. Pour le titre, vous pouvez reprendre une citation courte représentative de l’entretien.

Ensuite, vous ne pouvez pas la faire parler entre parenthèses. Dans l’une des réponses, il est écrit « « parce qu’elle adore les livres » ». C’est elle qui a dit ça, vous pouvez donc sans problème ôter les guillemets. Il ne faut pas hésiter à réécrire les phrases pour gommer les tournures de phrases trop orales. Nous n’écrivons pas comme nous parlons. Par exemple, « c’est très très important pour les élus que nous sommes d'être aux cotés des sapeurs-pompiers volontaires ou professionnels. », vous pouvez enlevez les « très » et réécrire un peu. Ce qui pourrait donner : « Il est important en tant élue d'être aux cotés des sapeurs-pompiers volontaires ou professionnels. »

Et à la fin, vous pouvez signer « Propos recueillis par Charles et Pierre », c’est ce qu’on fait couramment dans une interview.

Bon courage et continuez comme ça.

Mary, 2e année École publique de journalisme de Tours

Commenter cet article

À propos

Blog d'infos, reportages et interviews ouvert individuellement aux jeunes, 13 à 18 ans, ou collectivement aux classes pour écrire des articles commentés par des étudiants de l'EPJT Ecole Publique de Journalisme de Tours (carte jeune reporter remise après publication du premier article). Inscription libre et gratuite, charte reporters et fiches conseils ci-dessous sur onglet «Pages». Blog créé en 2015 par la M.F.R. de Bourgueil (37), Centre de formation par alternance pour jeunes et adultes. Il existe un autre blog pour les plus jeunes 8/13 ans www.jeunesreporters8ans13ans.fr . Pour recevoir la newsletter mensuelle reporters, cliquez sur «S’abonner» et pour vos questions sur "Contact"