Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blog d'infos, reportages, interviews ouvert à tout jeune 13 à 18 ans souhaitant découvrir le journalisme en publiant ses articles avec les conseils d’étudiants de l'Ecole Publique de Journalisme à Tours. Inscrivez-vous en cliquant sur la page "Devenez jeune reporter» vous recevrez votre carte jeune reporter avec cahier. Activité coordonnée par l’association «Jeunes reporters 8 à 18 ans» en Indre et Loire (37) proposant aussi des sorties, des ateliers journalistiques et un autre blog pour les 8/13 ans www.jeunesreporters8ans13ans.fr

07 Sep

La rencontre de Chadia Loueslati au prix BD Chinon: la rémunération des auteurs

Publié par Quentin R. 15 ans, La Roche Rigault, France  - Catégories :  #Actu, #BD Chinon, #Auteur, #Livre

La rencontre de Chadia Loueslati au prix BD Chinon: la rémunération des auteurs

Après une série de questions avec l'auteure et illustratrice Chadia Chaibi Loueslati (à retrouver en lien), lors de la rencontre au prix BD Chinon, du vendredi 13 mars, elle nous a parlé de sa rémunération.

<<Le métier d'auteure n'est pas facile, la plupart vivent sous le seuil de pauvreté.>>

D'après une étude du Ministère de la Culture réalisée en 2013, sur 101 000 auteurs seul 12 000 perçoivent un salaire annuel de plus de 8 000 euros.

<<Ceci a été la cause de plusieurs manifestations lors du festival d'Angoulême. Je vais vous le montrer avec pour exemple un livre de 15 euros. Comme vous le savez grâce à un livre plusieurs personnes peuvent être rémunérées. L'argent est prise par différents parti, il y a l'éditeur, le libraire, le diffuseur, l'imprimeur, l’État avec les taxes et le reste pour l'illustrateur et l'auteur. A la fin, il reste à peu près 90 centimes pour l'illustrateur et l'auteur soit 45 centimes chacun donc presque rien. Moi, je travaille 90 heures par semaine dans mon atelier. Entre l'idée et la date de parution du livre, il faut attendre environ un an, un an-et-demie. C'est donc très dure, sans le salaire de mon mari se serait trop compliquée. Même-si  j'ai obtenu 10 000 euros lors de la parution de <<Nos vacances au bled>>, l'Etat en prends 2 000 euros. Si on divise les 8 000 euros sur l'année de travail, ça fait environ 666 euros par mois sans l'argent gagnée grâce aux livres. C'est trop peu!>>

Cette situation financière est celle vécue par plus des trois-quarts des auteurs, ce qui est énorme à l'échelle national.

 

Elle nous a ensuite annoncé la sortie d'un nouveau livre en mai prochain, <<Harcelée? Plus jamais!>> ce livre qui est notamment publié pour éviter le harcèlement comme a pu le subir l'une de ses filles.

Nous avons ensuite pu faire dédicacer nos livres avant la fermeture du festival. Un immense merci à Chadia Chaibi Loueslati pour la rencontre!

Quentin R. 15 ans, La Roche Rigault, France

La rencontre de Chadia Loueslati au prix BD Chinon: la rémunération des auteurs

Bonjour Quentin,

Merci pour ton article, il est intéressant car tu as choisi un angle, tu t'es focalisé sur un sujet, la rémunération des auteurs.

Il aurait cependant fallu que tu sois un peu plus précis au début de ton article, en ajoutant la date de cette rencontre, le contexte avec l'annulation du festival et en expliquant en quelques mots qui est Chadia Chaibi Loueslati. En fait, il aurait été bien que tu répètes ce que tu as déjà écrit au début de ton autre article sur l'illustratrice. Le lecteur ne va pas forcément lire les deux, même si tu as mis un lien. Il faut donc que les informations essentielles se trouvent dans chacun.

Tu as ensuite choisi de mettre une longue citation de Chadia Loueslati. Il aurait été encore mieux si tu avais développé un peu cette partie, en ajoutant par exemple des chiffres plus globaux sur la rémunération des auteurs et illustrateurs de BD, si tu en avais trouvé.

Tu aurais pu alterner entre citations et texte. Par exemple, commencer par une citation avec les deux premières phrases, puis enchaîner par exemple par : Elle nous a ensuite donné un exemple, puis remettre une citation. Et finir par exemple par : Cette situation est vécue par la plupart des auteurs de BD car selon les chiffres de ...

Bon courage pour ces quelques modifications et à bientôt,

Pauline, en deuxième année à l'EPJT

 

Commenter cet article

Archives

À propos

Blog d'infos, reportages, interviews ouvert à tout jeune 13 à 18 ans souhaitant découvrir le journalisme en publiant ses articles avec les conseils d’étudiants de l'Ecole Publique de Journalisme à Tours. Inscrivez-vous en cliquant sur la page "Devenez jeune reporter» vous recevrez votre carte jeune reporter avec cahier. Activité coordonnée par l’association «Jeunes reporters 8 à 18 ans» en Indre et Loire (37) proposant aussi des sorties, des ateliers journalistiques et un autre blog pour les 8/13 ans www.jeunesreporters8ans13ans.fr