Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Blog d'infos, reportages, interviews ouvert à tout jeune 13 à 18 ans souhaitant découvrir le journalisme en publiant ses articles avec les conseils d’étudiants de l'Ecole Publique de Journalisme à Tours. Inscrivez-vous en cliquant sur la page "Devenez jeune reporter» vous recevrez votre carte jeune reporter avec cahier. Activité coordonnée par l’association «Jeunes reporters 8 à 18 ans» en Indre et Loire (37) proposant aussi des sorties, des ateliers journalistiques et un autre blog pour les 8/13 ans www.jeunesreporters8ans13ans.fr

21 Nov

"Mon objectif c'est atteindre un 4ème titre paralympique", Marie-Amélie Le Fur (Athlète paralympique) Ière partie *

Publié par Quentin R. 15 ans, La Roche Rigault, France  - Catégories :  #Actu, #sport, #interview

crédit photo: Nguyen Tuan
crédit photo: Nguyen Tuan

crédit photo: Nguyen Tuan

Après avoir publié un article sur le report des Jeux Olympiques (lien ci-dessus), j'ai eu l'honneur d'interviewer Marie-Amélie Le Fur, une immense championne paralympique en athlétisme.

Marie-Amélie Le Fur est une athlète française de 32 ans. Suite à un accident elle fût amputée de la jambe gauche. L'année prochaine, elle participera au Jeux Paralympiques pour la quatrième fois. Ils auront lieu à Tokyo. Dans sa carrière, elle a participé à des 100 mètres, des 200 mètres, des 400 mètres et du saut en longueur. Mais maintenant elle ne fait plu que du saut en longueur: 

« Pour mes derniers jeux, j'ai décidé de me concentrer uniquement sur le saut en longueur. [...] c'est l'épreuve dans laquelle, la marge de progrès était suffisante pour pouvoir espérer chercher des records du monde paralympiques. [...] La plus dure physiquement, c'est le 400 mètres. Aussi bien les jours d'entrainements que les jours de compétition. C'est vraiment une discipline qui est très exigeante et très complexe. [...] »

 

Trois lieux différents d'entrainement

L'une des particularités de ses entrainements, c'est que Marie-Amélie Le Fur s'entraine dans trois lieux différents: à côté de Blois dans la région Centre, à l'INSEP (Institut National du Sport de l'Expertise et de la Performance) à Paris et à Bordeaux au CREPS (Centre de Ressources d'Expertises et de Performance Sportive) de Talence.

 

Une profession et une carrière sportive à la fois

Marie-Amélie Le Fur mène à la fois une vie professionnelle et une vie de sportive de très haut niveau:

« Ce n'est pas forcément facile parce que faire du sport de haut niveau, quand on prépare les jeux ça demande beaucoup de temps; c'est une alternance à trouver. [...] C'est de la fatigue générée qui est supplémentaire, c'est une contrainte au niveau de l'emploi du temps qui est un peu improductive. [...] Ça donne une sécurité financière et [...] un côté positif sur le mental et sur le moral. [...] On arrive à être épanouit dans la vie par autre chose que son sport; c'est un juste équilibre à trouver. [...] Il est très compliqué d'avoir un travail à temps plein quand on est athlète de haut niveau, il faut arriver à trouver un contrat qui est aménagé. »

 

Le handisport encore trop méconnu

« Pour l'instant cette image, elle est un peu insuffisamment connue. On sait bien que la médiatisation des Jeux Paralympiques, elle est très récente. [...] Il y a encore beaucoup de travail à faire pour que les français s'investissent vraiment dans le monde du paralympisme. [...] On a une très belle opportunité que sont les Jeux Paralympiques de 2024, qu'il faut préparer dès maintenant. Et pour lesquels on espère que le public français sera derrière nous. »

 

Les objectifs de Marie-Amélie Le Fur pour les Jeux Paralympiques

« L'objectif pour moi, c'est d'atteindre un 4ème titre paralympique sur le saut en longueur. [...] La densité et le niveau du concours sera exceptionnellement haut à ces Jeux. [...] Il va falloir aller chercher le record du monde si on veut aller chercher le titre. »

 

Pour voir le deuxième et le troisième article, il vous faudra attendre quelques jours.

Un immense merci à Marie-Amélie Le Fur de m'avoir accordé de son temps pour l'interview et à Nguyen Tuan pour les photos !

Quentin R. 15 ans, La Roche Rigault, France

 

"Mon objectif c'est atteindre un 4ème titre paralympique", Marie-Amélie Le Fur (Athlète paralympique) Ière partie *

Bonjour Quentin

Désolé pour le retard. Bravo pour ton article, il est très intéressant et met en lumière les Jeux Paralympiques ce qui est super.

Pour améliorer ton article, je te propose de réduire tes citations. Dans la première, tu répètes le fait que Marie-Amélie a décidé de se concentrer sur le saut en longueur, chose que tu as déjà dites dans ta phrase d’avant. Tu pourrais directement commencer ta citation par : « C’est l’épreuve dans laquelle la marge de progrès était suffisante pour pouvoir espérer chercher des records du monde paralympiques … » et tu continues.

Si tu veux que ton article soit centré plus sur les mots de Marie-Amélie, je te propose de le transformer en interview où tu poses à l’écrit les questions que tu lui as posé à l’oral.

Ex : « Quelles sont tes objectifs ? » et tu rédiges ensuite sa réponse comme tes citations !

Donc soit tu laisses ton format portrait comme tu l'as fait mais tu tentes de réduire tes citations ou tu transformes ton article en interview. 

Bon courage et à bientôt 

Chloé, étudiante en deuxième année à l'EPJT 

 

Commenter cet article

Archives

À propos

Blog d'infos, reportages, interviews ouvert à tout jeune 13 à 18 ans souhaitant découvrir le journalisme en publiant ses articles avec les conseils d’étudiants de l'Ecole Publique de Journalisme à Tours. Inscrivez-vous en cliquant sur la page "Devenez jeune reporter» vous recevrez votre carte jeune reporter avec cahier. Activité coordonnée par l’association «Jeunes reporters 8 à 18 ans» en Indre et Loire (37) proposant aussi des sorties, des ateliers journalistiques et un autre blog pour les 8/13 ans www.jeunesreporters8ans13ans.fr